Instauré par le décret n° 57-549 du 2 mai 1957, l'ordre ministériel des Arts et des Lettres relève du ministre chargé de la Culture et de la Communication, celui-ci décidant, souverainement des nominations après avoir pris connaissance des avis émis par le Conseil de l'ordre des Arts et des Lettres.

L'ordre comprend 3 grades: Chevalier, Officier et Commandeur.

Pour être nommé au grade de Chevalier, il faut être âgé de 30 ans au moins et jouir de ses droits civils. Pour une promotion de grade, u délai de 5 ans minimum et de nouveaux mérites culturels sont requis.

Le Conseil de l'ordre des Arts et des Lettres propose à la signature du ministre 3 promotions annuelles dont l'une est exclusivement consacrée à des personnalités étrangères.

 

Conditions d'attribution

Les conditions d'attribution, définies par décret, précisent que "cet ordre est destiné à récompenser les personnes qui se sont distinguées par leurs créations, dans les domaines de la Culture et de la Communication ou par la contribution qu'elles ont apportée au rayonnement des Arts et des Lettres en France et dans le Monde."

 

Insignes de l'ordre des Arts et des Lettres

Créé en 1957 par le ferronnier d'art Raymond Subes, membre de l'Institut, l'insigne de l'ordre des Arts et des Lettres représente une croix double face à huit branches comportant chacune deux extrémités à pointes boutonnées. Chacune des branches est émaillée vert, sertie d'une arabesque argentée ou dorée suivant le grade.

Sur l'avers, un médaillon porte le monogramme "A.L." pour Arts et Lettres, il est entouré d'un listel qui porte al mention "République Française". Au revers de la médaille, se trouve l'effigie de la R2publique, cerclée d'un listel portant l'inscription "Ordre des Arts et des Lettres